Accueil > Villages > L'Espérou

L'Espérou et sa fête de la transhumance

L'Espérou et la Communauté de communes de l'Aigoual

 

Population :

Superficie :

Altitude : 1 230 m

Le village s'étale sur deux communes : Dourbies et Valleraugue

CONTACT MAIRIES

30570 L'ESPÉROU

tél. 04 67 81 79 60 (VALLERAUGUE)

ou

tél. 04 67 82 72 46 (DOURBIES)

Siège de la Communauté de Communes de l'Aigoual

VOUS TROUVEREZ AUSSI

  • épicerie - dépôt de pain
  • cafés
  • garage automobile - station service
  • une crèche
  • location de ski
  • location de VTT, magasins de ski, de souvenirs
  • hôtels-restaurants
  • restaurants
  • gîtes d'étape
  • chambres d'hôtes
  • centres de vacances
  • un camping
  • meublés & gîtes ruraux

 

 

 

Balades autour de L'Espérou :

  • le sentier de la pépinière : la draille, la transhumance, la pépinière forestière, le botaniste Charles Flahault, le maquis, les GR en Cévennes...
  • le sentier des botanistes : Belles vues sur le versant méditerranéen de l'Aigoual, observatoire météorologique, arboretums, forêt...

Présentation générale des sentiers de randonnée

Repérer sur la carte le petit patrimoine local

 

Le village aux deux communes

armoiries de Dourbies

Armoiries
de Dourbies

armoiries de Valleraugue

Les armoiries
de Valleraugue
sont de gueules
à une croix d'or

Calé au pied du bois de Miquel, s'ouvrant sur les plateaux du Lingas et de Montals, à 1 230 m d'altitude, le village de L'Espérou (Speronis) s'étale sur deux communes : Dourbies et Valleraugue.

Depuis plus d'un siècle, L'Espérou est le seul village cévenol à garder une population stable. Fondé à l'origine par quelques serfs affranchis par leur seigneur pour faits de courage, L'Espérou fut repeuplé, après les guerres de religion, par des personnes de l'Aubrac.

Le village est formé d'une très grande combe avec d'un côté les habitations principales et secondaires et de l'autre, lui faisant face, cette vaste colline herbeuse, véritable poumon vert de L'Espérou, servant d'amphithéâtre naturel à toutes manifestations culturelles et sportives.

fête de la transhumance à L'Espérou

le village de L'Espérou


Ce village est une véritable porte entre la plaine du Languedoc et le Gévaudan, traversé par la draille de transhumance, la collectrice de la Luzette, faisant ainsi limite entre Valleraugue et Dourbies.

transhumance des brebis vers l'Aigoual

jour de transhumance

Sur les quelques 10 000 brebis qui estivent encore sur l'ensemble du massif de l'Aigoual, la moitié environ traverse vers la mi-juin L'Espérou. Provenant des basses plaines et vallées, elles transhument encore à pied, parées de pompons et de colliers. Le retour vers la mi-septembre se fait plus discret. Au-delà de l'aspect culturel, la poursuite de ce déplacement millénaire permet de maintenir les milieux non forestiers et ainsi conserver la diversité des paysages et la vie sauvage de ces plateaux.

transhumance des brebis vers l'Aigoual

fête de la transhumance à la mi juin


Actuellement, le village vit de deux ressources : la forêt et l'accueil touristique.

L'Espérou l'hiver

luge à L'Espérou en hiver

L'hiver, grâce à ses pistes innombrables, vous pourrez découvrir les plaisirs du ski de fond, alpin, ainsi que les promenades en raquettes. La zone nordique de L'Espérou, régulièrement entretenue, se connecte à celle de Prat-Peyrot.

L'été, L'Espérou et ses alentours sont réputés pour la beauté et la fraîcheur des paysages propices à la pratique de la randonnée pédestre et équestre, ainsi que le VTT, avec son départ de 120 kilomètres de pistes balisées.


Curiosités

Le prieuré Notre Dame de Bonheur
Bonahuc
(en occitan local)

C'est un témoignage du premier art roman en Cévennes. (un des sites à visiter)